Comment obtenir le meilleur crédit et financer une maison neuve au mieux de vos intérêts ?

Le taux, les garanties, les assurances, mais aussi les conditions des banques… Tous ces éléments sont à prendre en compte et à connaître précisément pour obtenir un crédit immobilier intéressant. Nous avons donc choisi de vous livrer quelques conseils précieux en la matière.

1) Documentez-vous

Vous devez être au fait des différents aspects du crédit immobilier. Sur internet ou par le biais de professionnels (banquier, courtier, constructeur…), rassemblez toutes les informations utiles.

2) Soignez votre profil

Avant tout, votre situation financière doit être saine. Un contrat en CDI sera notamment apprécié. Il faut savoir que les banques vont analyser votre dossier d’emprunteur potentiel à la loupe. En plaçant un minimum de 10% d’apport personnel dans votre plan de financement, vous allez augmenter votre chance d’obtenir un crédit. Veillez aussi à rester raisonnable : votre mensualité de prêt ne doit représenter qu’un tiers de vos revenus nets.

3) Prenez en compte votre projet

La situation géographique de votre future maison est très importante aux yeux des banques. Elles vont analyser la distance qui la sépare de votre lieu de travail afin de calculer les charges kilométriques, par exemple.

4) Veillez sur le taux d’intérêt

Plus un projet de construction est risqué, plus le taux de crédit va être conséquent. Celui-ci va être calculé par la banque en fonction de votre dossier et de votre apport personnel, entre autres.

5) Empruntez à taux fixe

Il existe 3 type de crédit : à taux fixe, à taux révisable et à taux mixte. Les crédits à taux fixe, eux, ne réservent aucune surprise. Votre taux ne bougera jamais.

Les crédits à taux révisable varient, à la hausse ou à la baisse, en fonction d’un indice de référence.

Les crédits mixte prévoient un taux fixe les 10 premières années et basculent ensuite en révisable. Ils sont moins chers et permettent de réduire le coût de l’assurance.

En fait, choisir un crédit à taux fixe, c’est une garantie de sécurité. Et en ce moment vous n’êtes pas sans savoir qu’ils sont particulièrement peu élevés. C’est le moment de se lancer !

6) Adaptez vos mensualités

Il est important de savoir que les mensualités peuvent évoluer en fonction de votre situation financière, quel que soit votre type de crédit. Les mensualités modulables ou reportables vont vous permettre de faire face, par exemple, à une baisse de revenu.

7) Optez pour une durée de remboursement adéquat

Plus la durée de remboursement est longue, plus l’emprunt est important. Malgré tout, votre mensualité reste la même. Il est donc conseillé  d’emprunter sur une longue durée. Une démonstration chiffrée sera plus parlante : pour une mensualité de 1.000 € par mois, vous empruntez 154.292 € à 2,10 % sur quinze ans et vous payez 25.709 € d’intérêts. Avec la même échéance, mais à 2,95 % sur vingt-cinq ans, l’emprunt atteint 212.038 € et les intérêts 87.963 €.

8) Songez aux prêts dédiés à la construction

Il existe des prêts « spécial construction ». Très intéressants, ces derniers permettent de débuter le remboursement du capital seulement après avoir emménagé dans votre nouvelle maison.

9) Négociez les frais annexes

Pour comparer les différentes propositions, basez-vous sur le taux effectif global (TEG). Ce dernier comprend le taux brut et les frais annexes (frais de dossier et assurance décès-invalidité).

10) Choisissez la bonne assurance de prêt

Un crédit immobilier n’existe pas sans assurances (décès-invalidité et/ou perte d’emploi). La première est systématiquement imposée par les banques. Son taux variera en fonction de votre âge, de votre état de santé…
L’assurance perte d’emploi est optionnelle et coûteuse, mais offre une certaine sécurité.

11) Pensez aux garanties

Pour éviter les impayés, les banques imposent d’avoir une garantie : hypothèque ou caution d’une société spécialisée. Optez pour la garantie la mieux adaptée à votre situation.

12) Mettez les banques en concurrence

Il est indispensable de consulter plusieurs banques. En situation de concurrence, celles-ci seront à même de vous proposer des taux de crédit compétitifs !

Nous espérons que ces quelques conseils vous auront aidés à y voir plus clair quant à  votre projet de construction de maison individuelle. Toutefois, Maisons CIV se tient à votre disposition si vous avez besoin de davantage d’éléments. C’est toujours avec grand plaisir que nous répondons à vos questions concernant vos projets immobiliers. En attendant, pensez à consulter notre site internet, en cliquant ici.

 

Sources : Construire sa Maison & franceinfo.fr (image illustrative)