Le dispositif Pinel : décryptage

Les grandes lignes du dispositif d’investissement locatif Pinel ont été définies, dans le cadre de la loi de finances 2015. Et pour une fois, la surprise est plutôt bonne pour les particuliers désireux d’investir dans la pierre.

En effet, grâce à ce nouveau dispositif, les acheteurs d’un logement neuf et qui, par la suite, souhaitent mettre leur bien en location, jouiront d’un avantage non-négligeable : une réduction d’impôt à la carte, qui augmentera en fonction de la durée d’engagement de la mise en location (12% du montant de l’investissement pour une durée de location de 6 ans, 18% pour 9 ans de location et jusqu’à 21% pour des locations allant jusqu’à 12 ans…). Attention toutefois au plafonnement de cet avantage fiscal qui aura une double limite : un investissement de 300 000 euros et un prix au mètre carré de 5 500 euros.

Autre élément important du dispositif Pinel : les acheteurs ayant conclu une affaire à partir du 1er janvier 2015 pourront louer leur bien à leurs ascendants et descendants. Ces locataires seront malgré tout soumis au plafond de ressources prévu par le dispositif et ne devront pas être dépendant du foyer fiscal du propriétaire. Florent Belon, fiscaliste chez Fidroit, enfonce le clou en annonçant la couleur : « Dès lors qu’un avantage fiscal est offert pour un dispositif locatif, le logement ne peut être mis à disposition gratuitement. Le fisc scrutera les loyers fixés qui, en cas de revenus fonciers manifestement sous évalués, seront automatiquement réajustés en fonction des prix de marché ».

A Maisons CIV, nous sommes très heureux de ce nouveau dispositif ; il va permettre aux amoureux de la pierre d’investir en toute sérénité… Et si, vous avez besoin de spécialistes pour vous conseiller, n’hésitez pas à nous contacter !

Source : capital.fr