Les taux immobiliers sont-ils toujours bas ?

Depuis quelques années, le taux immobilier est au plus bas. Selon l’Observatoire Crédit Logement/CSA, il serait à 1,43 % (hors assurance) malgré l’inflation. Une excellente nouvelle pour les primo-accédants, qui peuvent prétendre à des prêts immobiliers sur de plus longues périodes.

Les raisons d’un taux immobilier aussi bas

La concurrence est très forte dans l’accord de prêt immobilier, non seulement avec les agences de financement, mais aussi et surtout entre les banques. Ces dernières, quitte à ne faire que peu de bénéfices, se focalisent sur la vente complémentaire, comme les assurances de prêts ou les placements.

Si le taux du crédit immobilier est si bas, c’est également dû au fait que la BCE (Banque Centrale Européenne) n’a pas (encore) revu le taux à la hausse. Et les taux restent faibles dans l’ensemble de la zone euro et pas uniquement en métropole française.

Une remontée du taux immobilier pour fin 2018 ?

Malgré les maigres bénéfices que se font les agences de financement et les banques, les conditions pour une hausse du taux immobilier ne sont pas remplies. La guerre commerciale entre les banques fait rage et aucune ne souhaite déroger à la règle : avec la crise dans laquelle nous nous trouvons, elles ont toujours besoin de clients et la seule solution, c’est de s’aligner.

De plus, « les dernières déclarations de la banque centrale européenne ne laissent pas présager de relèvements de taux avant la seconde partie de 2019 » ajoute Alban Lacondemine, président fondateur du courtier Emprunt Direct. Autrement dit, c’est le moment idéal pour devenir propriétaire.

Maisons CIV vous conseille sur les solutions de financement qui s’offrent à vous dans le cadre de votre projet immobilier.