Vendre et faire construire : comment bien réussir les deux ?

Lorsque l’on est propriétaire et que l’on décide de faire construire un nouveau logement, il est généralement nécessaire de vendre son habitation actuelle. La question est de savoir quand : avant, pendant ou après la construction ?

Quand vendre mon logement actuel si je fais construire ?

En règle générale, la plupart des propriétaires vendent leur bien immobilier avant ou au début des travaux de construction afin d’obtenir les fonds nécessaires pour les travaux et permettre au maître d’œuvre de démarrer le chantier. Il vous sera alors nécessaire de louer un logement le temps que la construction s’achève.

Il ne faut pas perdre de vue que les chantiers de construction sont longs, généralement entre 8 et 18 mois selon la complexité du projet. De plus, il est possible que vous soyez confrontés à d’éventuelles complications dans la construction de votre nouveau logement. Il faut donc une prévoir une marge de sécurité suffisante pour vous permettre d’assumer les frais imprévus.

Les moyens de financement des propriétaires

Le prêt-relais : qu’est-ce que c’est ?

Le prêt relais est un contrat qui permet à un vendeur-acquéreur d’obtenir une avance partielle (à hauteur de 50 à 80% de la valeur du bien mis en vente) pour payer sa nouvelle résidence et disposer d’un délai plus long pour vendre son premier bien immobilier. Accordé sur une période de 12 à 24 mois, il est possible de rembourser les fonds accordés par la banque sans avoir à verser de pénalités en cas de remboursement anticipé. Renseignez-vous auprès de votre établissement bancaire.

Le remboursement mensuel dépend de la situation. En effet, si votre bien immobilier est vendu peu après la souscription au prêt-relais, vous ne remboursez que le capital emprunté et les intérêts préalablement fixés sans pénalité en cas de remboursement anticipé.

Le crédit jumelé, un complément au prêt-relais

Selon la nature des travaux et l’estimation du bien immobilier en vente, le crédit-relais n’est parfois pas suffisant pour couvrir l’ensemble des frais pour votre projet de construction. Pour couvrir l’intégralité des frais de votre projet de construction, vous pouvez souscrire à un prêt supplémentaire : le crédit jumelé.

Dans ce cas de figure, le vendeur-acquéreur souscrit à deux prêts distincts :

  • Le prêt-relais, estimé entre 50 et 80 % du prix de vente,
  • Le prêt jumelé, couvrant la différence entre le prêt-relais et le prix de la construction.

Ainsi, il est souvent préférable de vendre son bien immobilier avant ou dans les premières semaines suivant le début des travaux pour éviter les frais et obtenir tous les fonds nécessaires pour la concrétisation de votre nouvelle habitation.